Bioflottation FBR : réacteur biologique + clarification DAF

Le système exclusif de SIGMADAF pour le traitement des eaux usées à forte charge organique, qui combine un réacteur d'aération biologique avec un système DAF. Ce procédé permet d'obtenir un effluent conforme aux limites de rejet et des boues dont la teneur en matières sèches est 3 ou 4 fois supérieure à celle obtenue avec d'autres solutions.

Le procédé FBR ("flotation bio-reactor") combine deux technologies :

  1. Un réacteur biologique où le traitement biologique est effectué en présence d'oxygène.
  2. Un système de clarification DAF qui produit une eau parfaitement clarifiée qui peut être versée.

Le système SIGMA BIODAF - FBR (flotation biological reactor) utilise la flottation au moyen d'un système DAF pour séparer les boues activées de l'eau et atteindre des concentrations très élevées de biomasse dans le milieu réactionnel, jusqu'à 9000 mg/L MLSS. Il peut traiter des débits de 50 à 10000 m3/jour et des concentrations de biomasse dans le réacteur de 2000 à 9000 mg/L MLSS.

Opération

Au cours du processus biologique, la matière organique présente dans l'eau est transformée en flocs microbiens par adsorption et agglomération.

Ces flocs de biomasse sont séparés par coagulation, floculation et clarification secondaire dans une unité de flottation DAF. Dans ce procédé, les flocs de biomasse sont formés et séparés par flottation avec des microbulles d'air dans un système de flottation à air dissous (DAF).

Grâce à nos systèmes de bioflottation FBR, il est possible d'obtenir des boues dont la teneur en matières sèches est 3 à 4 fois supérieure à celle de tout système conventionnel.

La combinaison de ces technologies permet d'obtenir une eau parfaitement clarifiée qui peut être évacuée conformément aux réglementations en matière de rejets. D'autre part, une boue est produite qui est en partie recirculée dans le réacteur biologique pour maintenir une concentration stable de biomasse et en partie extraite comme purge.

Pour que le processus de séparation donne les résultats escomptés, un polyélectrolyte à effet floculant doit être dosé dans un système de floculation SIGMADAF PFL. En option, un coagulant peut être ajouté pour réduire les valeurs telles que la turbidité et la précipitation du phosphore.

L'ajout de polyélectrolyte au système de clarification permet de générer des flocs de biomasse facilement séparables, en plus de fournir une concentration élevée de biomasse à l'intérieur du réacteur et, par conséquent, un rendement plus élevé que dans d'autres systèmes biologiques avec biomasse en suspension. Cette particularité est très intéressante dans les procédés de traitement des eaux usées industrielles à haute biodégradabilité qui donnent lieu à une boue spongieuse à faible sédimentation, ce qui la rend difficile à séparer dans les décanteurs typiques.

Nos systèmes DAF sont des systèmes modulaires, faciles à étendre et hautement adaptables aux différentes concentrations de biomasse.

Avantages

  • Fiabilité élevée du système contre les boues typiques à faible sédimentation (bulking).
  • Capacité à travailler à des concentrations de biomasse très élevées dans les réacteurs biologiques (jusqu'à 9000 mg/L).
  • Réduction du volume des réacteurs biologiques.
  • Le système BIODAF agit comme un épaississeur de boues, les installations de traitement des boues seront donc plus petites que dans un système conventionnel.
  • Possibilité d'intégrer les post-traitements dans la même unité (réduction de la turbidité, élimination du phosphore, etc).
  • Solution parfaite pour les plantes qui ont besoin d'augmenter leur taille.

Notre système vous intéresse ?
Contactez l'un de nos agents commerciaux et nous vous répondrons dans les 48 heures.

    Cette solution vous intéresse-t-elle ?

    CLAUSE D'INFORMATION DE BASE

    RESPONSABLE DU TRAITEMENT : SIGMADAF CLARIFIERS, S.L.
    OBJECTIF : répondre à la demande de l'utilisateur et, en cas d'acceptation de l'envoi de communications commerciales, tenir l'utilisateur informé des offres et des nouveautés.
    LÉGITIMITÉ : Consentement de l'intéressé.
    CESSIONS ET TRANSFERTS : Le transfert de vos données à l'entité PIPEDRIVE, située aux États-Unis, est prévu, à l'exception de ce qui est nécessaire en raison d'une obligation légale et/ou d'une exigence judiciaire.
    DROITS : accès, rectification, suppression, opposition, limitation, portabilité, révocation du consentement. Si vous estimez que le traitement de vos données n'est pas conforme à la réglementation, vous pouvez vous adresser à l'autorité de contrôle(www.aepd.es).
    INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES : plus d'informations dans notre politique de confidentialité.